Contenu

Quelques définitions

  • Biotechnologie : Ensemble des méthodes et techniques qui utilisent les organismes vivants ou leurs composants dans des applications spécifiques.
  • Croisements inter-spécifiques : Reproduction sexuée entre deux organismes appartenant à deux espèces différentes en général génétiquement proches. Un tel croisement génère un hybride interspécifique.
    A titre d’exemple le colza (Brassica napus) est le résultat d’un croisement interspécifique naturel entre un chou (Brassica oleacea) et la navette (Brassica Campestris).
  • Dissémination (volontaire) : Toute introduction intentionnelle dans l’environnement d’un OGM ou d’une combinaison d’OGM pour laquelle aucune mesure de confinement spécifique n’est prise pour limiter leur contact avec l’ensemble de la population et l’environnement et pour assurer à ces derniers un niveau élevé de sécurité.
  • Equivalence substantielle : Concept développé par l’Organisation de Coopération et de Développement Économique (OCDE) comme outil d’évaluation des risques. Cet élément clef de l’évaluation permet de mettre en évidence l’absence de différences significatives entre l’aliment issu de plante traditionnelle et l’aliment issu d’OGM donc l’absence d’effets secondaires ou de modifications autres que celles introduites. Concrètement, il consiste en une comparaison des résultats d’analyses complètes de composition des principaux composants de plantes génétiquement modifiées d’une part et de plantes traditionnelles d’autre part.
  • Gène : Elément d’information héréditaire situé sur un chromosome en un locus donné.
  • Génétique : Science biologique qui étudie les lois de l’hérédité.
  • Génie génétique : Ensemble des techniques qui permettent d’isoler un fragment d’acide nucléique dans un organisme donné, de le multiplier (clonage) et de le réintroduire dans le génome d’un autre organisme.
  • Génome : Ensemble des unités génétiques qui sont contenues dans les gamètes.
  • Invasivité : D’invasif, propriété d’un organisme à envahir, coloniser plus ou moins rapidement les milieux en général au détriment d’autres espèces.
  • Traçabilité : La traçabilité se définit en termes généraux comme " l’aptitude à retrouver l’historique et l’utilisation ou la localisation d’un article ou d’une activité au moyen d’une identification enregistrée " (norme ISO 8402). Elle fournit, à cet effet, les mécanismes de la création d’un flux continu d’information. Elle a, donc, pour objectif de limiter la discontinuité de l’information tout au long de la chaîne alimentaire par la mise en place d’un système de documentation et d’enregistrement liées aux transactions commerciales entre opérateurs. Les éléments nécessaires à sa mise en œuvre impliquent pour les opérateurs de s’assurer, à chaque étape de la mise sur le marché, le transfert de l’information sous la forme d’un étiquetage ou de documents d’accompagnement et sa conservation dans des registres.
  • Transfert génétique : Transfert naturel ou suivant une technique appropriée d’un gène ou d’un ensemble de gènes d’un organisme à un autre.